CHÖD MACHIG LABDRÖN

    La pratique du Chöd littéralement « trancher » est destinée a couper l’attachement à l’ego et aux émotions perturbatrices. Cette méthode a pour but de libérer l’esprit de toute peur, et de provoquer la réalisation de sa vraie nature, vacuité et clarté primordiale.

    La lignée du Chöd remonte à Machik Labdrön (11ème et 12ème siècle), une femme Tibétaine contemporaine de Milarepa considéré comme une émanation de la perfection de sagesse.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *